événement précédent | événement suivant

Construction de l'Eglise de Gruyères et paroisse

1254

Afin que ses gens aillent le moins possible à Bulle, le Comte Rodolphe III demanda l'autorisation de construire une église à Gruyères, en 1254 (voir chap. XIX).Elle devint l'église paroissiale des villages situés entre la Trême et le Marivue, sur la rive gauche de la Sarine.
L'église de Gruyères est dédiée à St-Théodule, tout comme la chapelle des ruines d'Ogoz. On pense que la famille des comtes de Gruyère était issue de la famille d'Ogoz. On est d'abord impressionné par sa tour si lourde; elle a été une tour d'observation avant d'être le clocher. En 1679, la foudre est tombée sur le clocher de l'église. L'intérieur de la tour avec les poutraisons qui tenaient les cloches ont brûlé. Tandis que l'église elle-même n'a pas eu de grands dégâts. Cette tour a été en partie reconstruite par une entreprise de Lessoc. On a encore à Fribourg, aux archives les comptes de la reconstruction de ce clocher. Le choeur de l'église était anciennement une chapelle de style gothique.
La reconstruction a été faite par l'abbé Ruffieux. On pourrait croire qu'il a voulu imiter certaines cathédrales françaises où le choeur n'est pas tout à fait dans l'axe de la nef. On disait alors que c'était la tête penchée de notre Seigneur. En pénétrant dans l'église de Gruyères, nous sommes frappés d'abord par l'épaisseur des murs. Ils sont anciens. L'église a été incendiée une deuxième fois en 1856, le jour de la Fête-Dieu, lorsqu'un malheureux tir de mortier embrasa toute la toiture couverte de tavillons. Elle sera reconsacrée en 1860. La reconstruction de l'église est dûe à l'architecte d'Etat Monsieur Landi. A l'intérieur de l'église, on remarque trois nefs. Une nef principale et 2 bas-côtés qui étaient des chapelles latérales anciennement séparées de l'église par des murs. C'est vers 1800 que les chapelles des bas-côtés ont été rattachées à la nef centrale. En 1560, lors de la liquidation de l'ameublement de l'intérieur de l'abbatiale de Payerne, Pierre de Gruyères alors curé de Gruyères avait acheté un retable qui représentait le Seigneur et les 12 apôtres. Il reste de cet autel 2 éléments représentant 2 fois 3 apôtres et qui se trouvent à la Chapelle de Pringy. C'est une très belle oeuvre attribuée probablement à Geiler. Les vitraux sont de Yoki, un artiste fribourgeois qu'on connaît bien. Sous l'autel de Notre Dame de Compassion se trouve le caveau des comtes et des baillis.

vitrail de l\\'Eglise St-Théodule
 

  Restauration_eglise.pdf (pdf, 8.2 kB)


vers l'aperçu


Imprimé le 20.02.2018 22:13:33